• Accueil
  • > Venir à bout de l’acné (et d’une peau fatiguée)

Venir à bout de l’acné (et d’une peau fatiguée)

Venir à bout de l'acné (et d'une peau fatiguée)  peau

Vous êtes comme moi, on vous a collé une calculette sur le visage depuis l’adolescence ou comme ça, d’un coup, bam, après 25 ans (la bonne surprise du matin). Le problème, c’est qu’elle ne calcule rien, cette calculette, elle ne sert même à rien du tout, sinon à nous rendre paranoïaque. Lorsque l’on nous parle, on a l’impression que notre interlocuteur ne nous fixe pas droit dans les yeux mais plutôt droit dans nos deux gros pustules rouges sur la joue droite. Telle Médusa, on évite à tout prix que notre chéri(e) nous touche le visage de peur qu’il ne se cristallise de terreur. On fuit même les clichés.  La lumière ne vous mettant plus en valeur, au contraire, vous ne sortez désormais que la nuit. Il y en a même qui vous on ouvert un site : « Xxx serait-il/elle un vampire ? preuves en images ». On a une collection de maquillage-camouflage digne de Rambo. Une vraie guerre quotidienne contre la petite bosse rouge, quoi. Un CAUCHEMAR !!!!! vous avez tout essayé ! les crèmes X ou Y de Bio-Dermavène à l’eau des montagnes roumaines, les dermatos bobo du 16è (ou l’équivalent dans un autre pays), la râpe à fromage, la prière, le soleil qui crâme, les égorgements de poulets à 00h04 un 29 Février, tout tout tout… mais rien n’y fait et finalement, vous abandonnez.

… Abandonner ? Oui et non… il faut d’abord vous dire que ce n’est pas la fin du monde, que ce n’est pas une maladie grave incurable et que, contrairement à ce que l’on pense, la plupart de gens ne font pas une fixette sur votre acné. Votre chéri(e) non plus d’ailleurs.
Ensuite, lâchez prise et recommencez tout depuis le début. Vous avez peut-être loupé le coche concernant la santé de votre peau :

Etape 1 : Posez vous les BONNES questions  :

Problèmes hormonaux ? de santé ? vous êtes enceinte ? êtes vous ce qu’on appelle un adolescent ? Changement de contrée et de climat ? êtes vous cannibale ? sur-stressé ? vous lavez-vous plus d’une fois par mois ? restez-vous enfermé dans le noir à manger des pizzas encore congelées ? avez-vous des allergies ??? Selon certains naturopathes, les parties du visage touchées par l’acné représenteraient une partie malade de votre corps comme le bas des joues pour les intestins et tout ce qui va avec.

Etape 2 : Connaissez mieux votre épiderme, et ce qu’est réellement l’acné.

Vous connaissez tous l’expression : « connaître son ennemi afin de mieux le combattre »… he bien, cela s’applique totalement à votre combat contre l’acné.

L’acné, en gros, c’est une maladie de peau, qui se caractérise par une éruption de boutons : points noirs, comédons, kystes, nodules… Ces boutons et/ou lésions se concentrent surtout là où il y a les glandes sébacées visage, poitrine, dos, etc. Ces glandes produisent du sébum, permettant de maintenir un taux d’hydratation convenable à votre peau.  En cas d’acné, les hormones androgènes stimulent la production de sébum ainsi que la production de kératine se trouvant dans les follicules pileux… et donc tout ça bouche le follicule entraînant une prolifération de bactéries. Ces proliférations sont reconnaissables par une bonne rougeur ainsi qu’une inflammation.Vous en triturez un et splaf ! c’est comme une bombe. Vous avez dispersé sans le vouloir la fameuse bactérie toute autour de la plaie… d’où le fameux bouton-clone qui apparaît quelques jours après avoir tué son voisin. (petit schéma)

beuhjpg

Plus d’infos : passeportsante.net

Etape 3 : Certaines habitudes doivent êtres changées, tout comme votre mode de vie. On n’a rien sans rien, hein….

1) Ayez une hygiène de peau irréprochable : au lever comme au coucher, il vous faut une peau parfaitement propre, nettoyée en fonction de votre type de peau.  Si elle est à tendance grasse et/ou acnéique, nettoyez- là en douceur avec un pain ou crème nettoyante douce, et pensez à vous hydratez. L’agresser sans cesse avec des produits asséchants ne servent à rien hormis le fait de la graisser encore plus. ( Ayant besoin naturellement d’avoir une barrière hydrolipidique, votre peau se défendra de cette manière)

2) Débarrassez vous de toutes vos crèmes et maquillages : bon, déjà, regardez la date de péremption de vos produits. Puis, nettoyez régulièrement vos pinceaux, brosses, éponges et compagnie. Ensuite, je suis certaine que vous n’avez pas besoin de vos 15 crèmes par jour pour vous camoufler le visage. Vous voyez bien qu’il n’y a pas plus de résultat. Moins vous mettrez de produits, mieux votre peau se portera. Une bonne crème hydratante un fond de teint adapté ou poudre + un peu de blush suffiront largement. Ne l’étouffez pas !!! (du vécu, hoho).

3) Ne mélangez pas les traitements : vous êtes devenu complètement zinzin à cause de vos boutons rouges. Vous finissez par mélanger tout, un jour benzoyle, un autre de l’adapalène, un autre un produit vu à la télé, encore un autre une crème que votre super pharmacienne vous a conseillée (à 19, 99 euros).  honnêtement, normal que votre peau ne suive pas, non ? vous la trucidez !!!! restez-en à un traitement, on verra après (du vécu haha)

4) … et faites le régulièrement : tester un produit 1 semaine et arrêter, puis changer, ça ne sert à rien !!! il faut au moins 3 mois pour des résultats concrets. Si au bout d’un trimestre, il n’y a aucune amélioration, consultez votre médecin. Ce n’était pas une crème adaptée pour vous. Autre chose : si vous voyez des boutons ressortir au début d’un traitement, ne paniquez pas, c’est normal. Votre peau réagit et essaie d’éliminer les cochonneries par la voie la plus facile pour elle. Attendez un peu avant de vous plaindre. (du vécu…)

5) Faites plus de sport (et faites le régulièrement !) : en gros => sport = défouloir = anti-stress = bon pour le coeur et tout le reste et puis si c’est bon pour le stress, c’est aussi bon pour votre peau, le stress étant l’un des facteurs aggravant de l’acné. Vous évacuerez, dans tous les sens du terme. Et puis, à défaut d’avoir une peau de bébé, vous aurez un corps de rêve haha… ha.

6) Buvez de l’eau : On ne le dira jamais assez : l’eau, c’est la vie. Les pubs télé nous l’ont bien assez enseigné. Mais c’est vrai : plus vous boirez, plus vous éliminerez les cochonneries de votre corps tout en le maintenant hydraté. Et tout ceci est à prendre en considération dans votre lutte contre le mal, le démon Baktériusos Aknéus.

7) … ou du thé : A défaut d’eau, buvez du thé. Beaucoup d’entre nous détestent ou presque boire de l’eau telle quelle, sans rien. Vous n’en n’avez tout simplement pas envie. Alors pensez à l’alternative thé et infusion. Ses propriétés antioxydantes pourraient vous rendre service.

8) Arrêtez le soleil v’aliou !! si il y a bien un truc qui m’hérisse le poil, ce sont les fifilles qui passent leur temps au soleil ou dans les cabines UV et  ensuite se plaignent d’avoir des problèmes de peau. Si vous êtes concernée, vous êtes visée. Oui, la peau crame le bouton, la couleur bronzée vous donne un joli teint joyeux… Mais deux ou trois semaines après : patatra : vous êtes recouverte de boutons et votre couleur de vacancière sexy est à moitié partie (et dans 30 ans, une peau toute flétrie, tachetée et cancéreuse bouh). Bah oui. Le soleil c’est bon, mais à petite dose. Il ne faut pas en abuser, surtout durant les heures de pointes de monsieur Sun : principalement entre 11 et 16h.Votre peau s’est épaissie au contact du soleil pour se protéger. Ca donne un effet cicatrisant cutané… mais c’est un leurre. L’infection acnéique est tout simplement cachée  plus profondément sous votre peau, le temps d’un été et attendant son retour en fanfares. Si votre peau est intolérante au soleil, ne persistez pas, acceptez votre couleur naturelle ou bien utilisez plutôt des auto-bronzants non comédogènes, ou encore de bonnes crèmes solaires : bronzer oui, mais pas n’importe comment. Si vous êtes vraiment trop accro à la peau dorée, diminuez les indices de protection très progressivement, de +30 par exemple à +15. En dessous, c’est tout de même un peu dangereux, enfin je dis ça…

9) Lavez vos taies, coussins, et serviettes de bain : j’en avais parlé dans un article. Votre coussin est littéralement infesté de microbes et mochetés en tout genre. Etant donné que vous posez votre tête dessus tous les soirs pendant plusieurs heures d’affilée, en plus de votre taie, mieux vaut le laver régulièrement. 1 fois tous les 3 mois suffira. Votre santé ainsi que votre peau vous remercieront. Les serviettes, c’est pareil. Par contre changez-les maxi tous les 2 jours.

10) Mangez mieux : la pizza, les spaghettis bolo, les hamburgers, les muffins, donuts et compagnie, c’est bon, mais tous les jours est-ce franchement raisonnable ? Les fruits et légumes sont aussi comestibles, vous savez, et leur préparation nécessite souvent autant de temps que l’attente dans une queue à un fastfood ou bien la cuisson d’une pizza. Il faut juste remuer les bras un peu plus. Vous vous sentirez mieux dans votre corps, votre transit sera au top du top, vous dormirez mieux, vous serez gonflé à bloc de vitamines et minéraux, votre taille sera plus fine… et votre teint sera plus éblouissant. Voilà. Alors, variez ! (n’oubliez pas, le zinc et l’oméga 3 sont des nutriments primordiaux pour une bonne qualité de peau. Vous en trouvez dans le soja, l’oignon-pour le zinc-par exemple.)

11) Ne restez pas chez vous, prenez l’air ! C’est bien connu, l’air de chez soi est moins sain que l’air extérieur…  ce n’est donc pas bon pour notre santé, tout comme pour notre teint. Sortez de votre grotte et allez squatter chez des amis, sortez votre gentil toutou, allez boire un verre, embêtez vos voisins, asseyez-vous dans un parc, baladez-vous ! C’est une bonne habitude efficace pour fixer certaines vitamines dans le corps. Cela réveillera les cellules de votre épiderme, votre peau terne s’illuminera. En plus, ça vous aérera l’esprit. Alors…

12) Mettez-vous en valeur : bon, rien à faire, le traitement Roaccutane vous a bousillé votre visage et vous avez l’impression d’être faite piquer par une centaine d’abeilles. Ce n’est qu’un mauvais moment à passer… et rien ne vous empêche de mettre en valeur ce que vous avez de plus beau : vos yeux de biche, votre magnifique sourire, vos cheveux de déesse, une poitrine (ou des pectoraux) qui en feraient baver plus d’un(e), votre ventre plat, votre cerveau (c’est incroyablement sexy une personne intelligente)… en plus d’avoir un bon style… vous n’avez donc pas que des boutons. Il suffit juste d’ouvrir les yeux.

13) Des petits gestes en plus : faites des masques une à deux fois par semaine, gommez les peaux mortes qui s’accumulent rapidement, mais tout en douceur (et pas frotter comme un malade), et pensez à la crème hydratante ! c’est très important… cela évitera ainsi d’aggraver votre cas.

 

14) Je dors mieux : Le fait de mal ou ne pas assez dormir peut générer des problèmes de peau. A long terme, votre peau est tout terne, les ridules apparaissent plus vite, les poches sous les yeux sont quasi permanentes. Dormir 7 heures par nuit suffirait pour vous régénérer. Dormez ! Et évitez de vous couvrir la tête : couverture, draps etc empêchent votre peau de bien respirer ; le frottement peut aussi favoriser l’apparition d’irritations… ou de petits boutons.

 

15) Ne stressez pas : par tous les moyens, ne stressez pas ! l’angoisse, la nervosité et tout ce qui va avec provoque une sécrétion anarchique du sébum, l’épaississement de la couche cornée, la peau ternit, les pores se bouchent, les boutons apparaissent. Donc vous savez quoi faire : prozac ? non !!! faites du yoga, haha.

 

16) L’auto-massage :  si vous vous massez quotidiennement le visage, vous n’aurez que des bénéfices à en tirer : souplesse de la peau, les méchantes toxines s’évacueront plus vite, vous aurez un teint plus lumineux, les rides diminueront et/ou apparaitront plus tardivement, vous activerez la micro circulation, vous favoriserez le transport des nutriments vers la peau ainsi que  l’oxygénation des tissus. De plus, vous stimulerez vos muscles faciaux, afin de garder l’élasticité de la peau. Il vous suffit de masser matin et/ou soir votre visage avec deux doigts, de la lisser, puis de la pincer. Joue, front, menton, racine du nez, entre les yeux et aux coins de la bouche. Infos tirées du super site de Contrex.

 

17) Comment retirer un bouton : le bouton blanc là-où-il-ne-faut-pas-au-mauvais-moment, ça arrive, ou si vous n’en pouvez vraiment plus d’attendre qu’il disparaisse de lui-même, que ça vous démange de le triturer, prenez les choses en main mais comme il faut, donc avec beaucoup de précaution : bien nettoyer votre peau au préalable, faites-vous un bain de vapeur via une casserole d’eau fumante par exemple, pour élargir les pores de la peau.Un peu de désinfectant sur la zone à triturer, deux mouchoirs sur chaque doigt afin de ne pas abîmer la peau, et hop ! splaf beurk ! tout est enfin sorti. Vite, un mouchoir sur la petite plaie, on presse une minutes, puis on n’y touche plus ! ne mettez rien sur la zone pendant un certain temps, cela risquerait d’infecter encore une fois l’ancien bouton. Le soir, par contre avant de vous coucher, vous pouvez mettre une lotion désinfectante sur l’endroit ciblé. Conseil de mon ancienne dermato bobo : la petite goutte de sang qui ressort de votre plaie juste après, évitez de la retirer. Elle protège la plaie des infections extérieures. Faites en sorte qu’elle se retire d’elle même. Pas très sexy, certes, mais efficace pour une cicatrisation plus rapide. « Les grands maux, les grands remèdes ».

 

18) Essayez le naturel… : ça peut contribuer à votre bien-être physiologique et psychologique. Des masques et soins faits maison, ça ne peut pas faire de mal, vous serez fier de vous, c’est pas cher, pas toxique, et peut compléter un traitement anti-acnéique.

 

Voici donc maintenant quelques recettes faites maison qui pourraient vous aider à voir le bout du tunnel… non vous n’allez pas mourir… mais survivre à votre peau lunaire :

Voilà ! vous êtes paré à combattre votre plus grand ennemi : vous-même.

 

tzalic |
Acupuncture sans aiguilles:... |
Médecine Générale - memento |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | E-dermatologie
| mincir vite et durablement ...
| Sophrologie Nantes Beaulieu